Fédération Nationale de Battodo & Disciplines Assimilées 

Kenjutsu 剣術

Le kenjutsu, technique du combat au sabre japonais, porta différent nom au cours de sa longue histoire, avant de donner naissance au Kendo sous une forme sportive à partir du 19eme siècle. De très nombreuses écoles (ryu) se distinguèrent aux cours des siècles du moyen âge japonais, l’adresse au sabre étant l’ambition par excellence de tout samurai, qui y était entrainé dès son plus jeune âge.

Le kenjutsu traditionnel a survécu jusqu’à nos jours au travers de plusieurs écoles plus ou moins connues. Cette transmission s’est réalisée grâce au système ancestral des kata (séquences de techniques reproduisant un schéma de combat). L’école pratiquée au sein de la FNBDA s’inspire de Kurama ryu. Elle fut fondée à la fin du XVIeme siècle par un samurai du nom de Ono Shoogen à Kurama près de Kyoto. Ce style de kenjutsu, fort efficace nous fut transmis par Bernard Durand Sensei qui l’a lui même étudiée auprès d’okada sensei durant de nombreuses années passées au Japon. 

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

​

Le kenjutsu se pratique avec un bokken ou bokuto (sabre en bois).

Cette discipline développe réflexes, rapidité, mobilité, dextérité. Elle exige une concentration importante.

​

Les coups portés avec sincérité sont, néanmoins judicieusement contrôlés. Il est un fait qu’ils peuvent devenir dangereux sans l’expérience, si le contrôle du geste, de l’esprit, de la distance et du corps n’est pas réalisé. Il est évident que l’enseignement d’un kata est très progressif. Il serait irréaliste de synthétiser l’ensemble des exigences de cet art en quelques entrainements.

​

Fondée par Ono Shogen au 16ème siècle, ce ryu de kenjutsu est originaire de Kyoto. Sa richesse et sa sobriété en font une école de kenjutsu très intéressante et efficace.

​

Ce ryu possède 7 katas, résumant de très nombreuses situations de combat:

SEI TO KEN - SENDEN - EMPI - SEIGAN - HEN KA - KISO - SUISHA

​